Aller au contenu principal

VIDEO FOREVER #43 You are What you are and What you Want

décembre 10, 2019

Mercredi 11 Décembre 2019, 19h
Cité Fertile, 14 Avenue Edouard Vaillant, 93500 Pantin
Une projection vidéo à l’initiative de Barbara Polla, programmation spéciale de Nicolas Etchenagucia

Capture d’écran 2019-12-10 à 10.13.28

Les artistes et les cinéastes nous aident-ils à mieux percevoir le désir ? Ce souffle, qu’on rapprochera pendant cette projection de VIDEO FOREVER, de l’anima, cette respiration qui donne la vie est par définition ce qui permet la création d’une oeuvre. Mais comment les artistes, poussés par le désir de créer, mettent-ils en image son absence ou sa sublimation ? Le Désir est notre élan vital. Ce serait ce qui nous pousse à vivre de l’enfance jusqu’à la mort, de nous lever chaque matin malgré le sens parfois bien trouble de la vie. Le Désir est le moteur de nos motivations ; c’est lui qui détermine toutes leurs – nos ? aspirations. Une personne sans aucun Désir témoigne d’une dépression profonde qui menace sa physiologie, sa psychologie, sa sociabilité : une maladie de l’âme qui parait être devenue le mal du siècle.

Les pulsions de vie et de mort sont très souvent mentionnées par les intellectuels de notre temps. Eros et Thanatos. Mais Himéros est bien souvent réduit au silence. Ce beau jeune homme qui, dans la mythologie grecque, fut rendu immortel par Zeus, ému par son suicide suite aux remords qu’il éprouva après le viol de sa propre sœur. Il devient dès lors le Dieu du Désir. Ce récit nous invite à percevoir le Désir comme un lieu trouble et rempli de contradictions. C’est pour cette raison que les grands penseurs de notre Histoire n’ont cessés de le théoriser, se contredisant et se complétant. Selon Platon le désir vise à combler un manque à être. Pour Épicure, il s’agit d’obtenir le plaisir, c’est un hédonisme. Le désir selon Spinoza, c’est d’accéder à la joie qui dépasse le simple plaisir ; pour Freud c’est la recherche de satisfaction d’une pulsion libidinale. Et selon Lacan c’est pour combler un manque, s’émanciper du Besoin, et se faire reconnaître par l’autre. Le Désir serait donc protéiforme, tout comme les propositions de cette séance de VIDEO FOREVER qui réserve son lot de surprises.

Programme complet

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :