Aller au contenu principal

PARÉIDOLIE 1 : Julien Serve le Marseillais, du Château à la Cabane

août 21, 2017

L’artiste français Julien Serve, qui vit et travaille à Paris, a été présent à Marseille toutes ces dernières années au Salon Paréidolie, au Château de Servières, et/ou à « La Cabane Georgina » de Jérémy Chabaud, au bord de cette mer Méditerranée qui berce la cité phocéenne de mille rêves.

Il revient cette année, fin août, dans les deux mêmes lieux, par deux fois en prenant leurs noms au pied de la lettre.

Une « paréidolie », du grec ancien para (à côté de) et eidolon (de eidos, apparence, forme) – est une sorte d’illusion d’optique qui associe un stimulus visuel informe et ambigu à un élément clair et identifiable, souvent une forme humaine ou animale. La forme animale, pour Julien Serve, ce sera le Rhinocéros,  à la fois informe et ambigu et très clairement identifiable – mais pas n’importe quel Rhinocéros : celui gravé par Albrecht Dürer en 1515 ! L’histoire raconte en effet que le rhinocéros doré gravé par Dürer représente l’animal cadeau d’un Sultan de Cambay à Manuel 1er, Roi du Portugal, puis cadeau de celui-ci au Pape Léon X. Il fut le premier rhinocéros attesté sur le continent européen depuis 12 siècles. L’histoire dit aussi que Dürer n’aurait jamais vu l’animal. Mais qu’importe. Après une escale sur l’île mythique d’If (durant laquelle François 1er, Roi de France, vint le voir), le rhinocéros périt noyé : le navire le transportant sombre en pleine tempête en mer Méditerranée.

L’œuvre de Julien Serve est basée sur cette histoire, avec comme fond les vagues, leur chant, celui des mouettes, le bord de mer et le sable marseillais sur lequel le Rhinocéros viendra échoir. Et elle se concrétise en trois volets : deux grands dessins muraux, respectivememnt à l’entrée du Château de Servières (le Rhinocéros) et dans la salle d’accueil (le bord de mer) ; ainsi qu’une vidéo, présentée dans la programmation vidéo de Paréidoloie, confiée cette année à Barbara Polla, intitulée CALLIGRAPHIE et qui a pour thème l’animation. Animer ? Donner âme. C’est ce que fait Julien Serve avec sa vidéo : redonner âme à l’histoire ancienne, en pas moins de 1200 dessins.

Si le Rhinocéros, fantasmé, « exotisé », ne restera à Servières que le temps du Salon, le bord de mer restera plus longuement, et continuera à évoquer, selon l’artiste lui-même, rêveur : « La vague de Gustave Courbet, le bruit du roulis, un trésor caché sous les flots, la mémoire de l’Atlantide, du Bretagne, du Titanic, d’espoirs et de corps perdus… » Les vagues viennent révéler sur les rivages nos oublis. La mer a englouti nos fantasmes. Elle les rejette. Un corps massif échoue battu par les vagues. Une forme apparait. » Entre les mains de Julien Serve, la mer restitue la mémoire, prolonge l’illusion. « Mémoire vive, contre l’oubli », ajoute encore l’artiste-poète.

Pour La Cabane Georgina, Julien Serve propose deux projets qui mettent en résonance la notion de foyer : il se réapproprie d’une part l’univers du jeu de société Cluedo et nous invite à déambuler dans une série de photo-montages – dans un foyer où se dévoile une histoire de famille… alors que dans Open House c’est le dessin de l’architecte qui fait le foyer et qui module les interactions familiales et extra-familiales qui se jouent entre les habitants semblent nous dire les dessins de Julien Serve.

SALON PAREIDOLIE Château de Servières 19 Boulevard Boisson, 13004 Marseille, 26 et 27 aout 2017

LA CABANE GEORGINA 2 chemin du Mauvais Pas  13008 Marseille – Vernissage le 26 août, exposition jusqu’au 3 septembre

PARÉIDOLIE 2 : Vidéo-Calligraphie – demain !

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :